Un nom assez évocateur, vous ne trouvez pas? Mais il est vrai qu’en marge à la production majoritaire actuelle, qu’elle soit  malheureusement industrielle (ou non), il existe des petits mouvements de producteurs de vins naturels et brasseurs artisanaux qui sont engagés et rebels. Ils oeuvrent et se battent pour leurs principes et convictions! Lesquels? Sans généraliser ni rentrer dans trop de détails, je dirais créer un produit le plus qualitatif possible, dans le plus grand respect de l’environnement et du terroir, sans intrant et en limitant au maximum les interventions humaines.

Forcément, tout le monde n’a pas les mêmes principes et encore moins les mêmes convictions. En tous les cas, même si je vous en parle plus longuement ici, je suis persuadée d’une chose: lorsqu’on est passionné et qu’on est prêt à travailler davantage pour suivre un idéal… c’est qu’on est minutieux, courageux, persévérant… Donc, en toute logique, le vin ou la bière qu’on produit sera plutôt bon! Après c’est aussi une question de goûts, et tout le monde n’est pas fan. Le fait de par exemple n’utiliser pas ou très peu de souffre dans les vins, a tendance à amener une oxydation, mais pour moi quand elle est bien maitrisée, offre une très belle complexité…

Enfin, tout ça pour vous dire que les vins naturels et les bières artisanales, c’est un peu le dada de mon ami Patrick Böttcher (qui est aussi l’administrateur et porte-parole du mouvement Slow Food Metropolitan Bruxelles). Avec plusieurs de ses amis, Caroline, Enrico et Jean, il a décidé d’organiser ‘Vini, Birre, Ribelli‘. Afin de mettre ce mouvement à l’honneur mais aussi de sensibiliser le public à la problématique de l’agriculture industrielle et intensive. Cette année, déjà la troisième édition, le salon prendra place les 26 et 27 novembre dans un lieu iconique bruxellois, le garage Citroën situé à Yser. Au programme, des rencontres et des dégustations avec les vignerons et brasseurs, un village gourmand Slow Food, des dégustations thématiques commentées, des workshops, des projections des dédicaces…

Parmi les vignerons présents – qui sont principalement français et italiens – , voici quelques de mes coups de coeur!
Alsace: Marcel Deiss, Pierre Frick, Mann, Zusslin, Catherine Riss.
Bordeaux: Ormiale, Château Le Puy.
Languedoc: Julien Peyras.
Italie: Silvio Morando, Elisabetta Foradori, Pacina, Massimo Coletti.

Vous pourrez évidemment déguster tous leurs précieux breuvages (un verre de dégustation vous sera offert à l’entrée) et si le coeur et le palais vous en disent, vous pouvez acheter des bouteilles (quelle bonne idée avant les fêtes de fin d’année), soit auprès des cavistes présents (qui représentent les vignerons), soit auprès des vignerons qui n’ont pas encore d’importateur.

A noter également, le salon entame cette année deux belles collaborations : l’une avec l’association Zero Waste Belgium qui veillera scrupuleusement à faire de notre salon un exemple d’écologie des déchets en Belgique pour une telle manifestation et l’autre avec Viva for Life (au profil de l’enfance vivant sous le seuil de pauvreté en Belgique). Concrètement, 1 euro par ticket d’entrée payant sera reversé à l’association caritative.

15133710_10211272657920677_280443491_oEt comme Vini, Birre, Ribelli travaille main dans la main avec Slow Food, le salon sera très fier de proclamer, le samedi 26 en début d’après-midi, le lambic à fermentation spontanée comme Sentinelle Slow Food belge, soit la 4e sentinelle et la première dans le domaine de la bière. 

Vini, Birre, Ribelli
les 26 & 27 novembre 2016
au Garage Citroën Yser, Bruxelles
Pour acheter vos préventes, c’est ici.