En me baladant dans le supermarché et en tombant sur la boîte ‘Préparation dessert – macarons au chocolat’ de la marque Carrefour, je me suis dit: « voilà un énoncé qui m’a l’air assez miraculeux voire carrément mensonger ». En effet, j’ai du mal à imaginer réussir à préparer de bons macarons avec deux sachets de poudre. En examinant mieux le paquet, je remarque: ajouter 2 blancs d’oeuf + 10 cl de l’ait. Cela me parait dès lors plus plausible. Allez, pourquoi ne pas essayer? Je réalise très rarement des macarons maison. Il faut dire que cela prend pas mal de temps. Ici l’emballage promet 15 minutes de préparation… Allons-y!

Comment ça marche? 

Vous avez deux sachets, une pour la ganache, l’autre pour les coques. Vous commencez par la ganache en chauffant 10 cl de lait avec le contenu du sachet, portez à ébullition pendant une trentaine de secondes en mélangeant bien à l’aide d’un fouet. Ensuite réservez. C’est simple, le goût est bon même s’il ressemble un peu plus à une crème pâtissière au chocolat qu’à une ganache. Si vous aimez le chocolat noir et puissant, ajoutez une bonne cuillère à soupe de cacao, comme j’ai fait moi, le résultat n’en sera que meilleur.

Ensuite, battez 60 gr de blanc d’oeuf (l’équivalent de deux blancs) en neige assez ferme. Ensuite, ajoutez le contenu du sachet coques et mélangez à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Je fus assez dubitative avec ce que j’obtins: la pâte est assez collante et nettement moins aérienne que l’appareil habituel à macarons. Mais c’est peut-être parce que j’ai ajouté ici aussi une cuillère à soupe de cacao amer?

Sur l’emballage ils conseillent de dresser les coques ‘à l’aide d’une cuillère à café ou d’une poche, 24 tas de votre mélange. Sincèrement, n’essayez même pas avec la cuillère à café. Utilisez une poche à douille (ou un sac de congélation à défaut). Sinon vous obtiendrez des tas et donc des coques bizarroïdes. Pas de chance pour moi, ma poche à douille a rendu l’âme j’ai perdu donc beaucoup de mon mélange. Mais dans des conditions normales, dresser 24 coques a l’air tout à fait jouable.

Ensuite la cuisson: d’abord 20 minutes à 50 degré, sans préchauffage. Ensuite 15 minutes à 150°. Laissez refroidir quelques minutes, décollez les coques, répartissez le fourrage et assemblez.

Verdict ?

Esthétiquement, c’est pas trop mal à part que les coques sont trop plates et les collerettes trop fines. Peut-être est-ce dû à mon rajout de cacao en poudre? Peut-être n’ais-je pas monter assez les blancs? Il faudrait que je reteste.

Le goût: c’est pas trop mal non plus. La consistance des coques pourraient être un plus aérées … Parce qu’elles sont trop plates.

En fait, c’est la première étape idéale pour apprendre à faire ses macarons maison. On commence une ou deux fois avec ce kit et puis on s’y met vraiment. Je salue donc l’initiative. J’ai vu que la marque Alsa avait aussi sa version avec différents parfums (chocolat, café, framboise). Je recommencerai et ferai un comparatif entre les 2 marques par la même occasion.