Après les excès des fêtes, je vous propose une recette réconfortante, pas chère et qui peut également faire office de repas! Pour les toasts (la cerise sur le gâteau de la recette), j’ai choisi du Gruyère ©, un de mes fromages préférés. On peut évidemment le remplacer par un bon Comté ou de l’Emmenthal. Mais je trouve personnellement que c’est avec la puissance du gruyère que les ognons se marient le mieux. Les plus gourmands d’entre-vous peuvent y ajouter un peu de lard fumé mais vu tout ce que je me suis enfilé ces derniers jours, je préfère faire l’impasse.