Je les prépare habituellement avec des langoustines mais mon poissonnier n’en avait plus… J’ai donc opté pour des gambas. Le goût était différent, certes un peu moins fin, mais ce fut néanmoins délicieux! Cette recette prend un peu de temps mais est selon moi une pure merveille. Je reconnais par contre: j’aurais pu aller encore plus loin et faire la pâte des ravioles moi-même… C’est vrai. Mais j’avoue que la pâte à ravioles japonaise (pour les gyozas) est tellement fine et facile d’utilisation, que je m’épargne volontiers deux heures supplémentaires de préparation (et tout le désordre dans la cuisine qui l’accompagne).