Saint-Valentin

Fête des amoureux pour les uns, concept marketing pour d’autres, une raison valable pour manger encore mieux que d’habitude pour certains (en général les gourmands – moi par exemple), la Saint-Valentin a pour chacun une signification différente. Les célibataires, pour la plupart, ne l’apprécient guère. A tort, je trouve! C’est un proverbe que je répète souvent mais qui est selon moi tellement vrai : mieux vaut être seul que mal accompagné. Et puis, vive l’amitié :-)! J’ai déjà passé de supers soirées (le 14 février), avec des amis, et un bon repas. Evidemment, ce n’est que mon humble avis et aussi, je m’éloigne complètement du sujet. Pour ce billet, je vais m’adresser ici surtout aux jeunes amoureux, qui ne se connaissent pas encore très bien et qui vont passer cette soirée ensemble. Je pourrais vous conseiller une liste de restaurants, mais souvent certains proposent des menus spéciaux plus chers que d’habitude. Donc je préfère conseiller un petit repas à la maison. Je vous entends déjà: « très bien, mais que cuisiner ce soir-là? »

Tout d’abord: quel est l’objectif de la soirée? A mon sens: ‘passer un agréable moment ensemble’. Ensemble veut dire au même endroit, donc plutôt à table. On oublie donc les recettes trop compliquées qui demandent un temps interminable en cuisine. A moins de cuisiner à deux? J’en profite pour m’adresser aux messieurs: n’hésitez pas à surprendre votre demoiselle en cuisinant quelque chose! Sachez que si vous choisissez un beau produit, il ne faut rien préparer de compliqué, la base est déjà suffisante et ne demande qu’à être sublimée via quelques artifices simples. Voici pour les règles de base…

Pour l’apéritif, je vous conseille un petit cocktail alcoolisé (et oui, autant mettre tout de suite l’autre personne à l’aise) ou tout simplement des bulles. Si votre compte en banque bat un peu de l’aile: n’hésitez pas à opter pour un bon cava, souvent meilleur, selon moi qu’un mauvais champagne. Accompagnez-le tout de mises en bouches légères. Voici quelques suggestions :

Guacamole comme à Santa Barbara

Houmous maison au cumin et piment d’espelette

Blinis à la truite fumée

Feuilles de brick, agneau et menthe fraiche

En ce qui concerne le menu : évitons également les repas trop lourds. Je vous suggère donc une petite mise en bouche, un plat et un dessert. Histoire de ne pas terminer avec une brique à la place de l’estomac. Les mets trop épicés sont à proscrire aussi. Ce n’est pas le moment idéal pour se taper une petite crise intestinale, si vous voyez ce que je veux dire.

Au niveau des plats, l’idée est idéalement de surprendre, mais de surtout ne pas se planter. Inutile donc de prendre trop de risque avec une préparation minute. Les plats mijotés peuvent être une bonne option, comme ils sont préparés à l’avance: une sur-cuisson ne posera pas de grand problème et en plus vous aurez le temps que vous voulez pour rester à table. Idem pour une lasagne au four. On prépare la farce à l’avance, on dresse, on enfourne quand on veut et une vingtaine de minutes après, c’est prêt!

Dans ce registre, voici quelques recettes:

Souris d’agneau à l’indienne

Lasagne au potiron et carotte

Mijoté de poulet au chorizo

Joue de veau braisée

Jarret de veau au romarin et à la Leffe

Evidemment, il va de soi que vous pouvez également préparer son plat préféré. Vous êtes dès lors assuré que ça lui plaise. Par contre, on oublie tout ce qui est difficile à digérer tel que les haricots secs par exemple.

Pour le dessert, il faut idéalement rester dans une idée de fraîcheur. Mousses de fruits, menthe, île flottante (pourquoi pas revisitée) sont quelques idées. A moins que votre cher et tendre adore le chocolat ? Alors optez pour un moelleux ou une mousse au chocolat , citronnelle et gingembre pour terminer en beauté avec des ingrédients aphrodisiaques. :-)

Mousse au chocolat au gingembre et à la citronnelle

 

Joyeuse Saint-Valentin et bon appétit ! :-)