Les Japonais en mangent peut-être moins que le riz, mais les nouilles sont pour autant fort populaires ! Pour preuve: on en trouve une large gamme, variant selon les régions du pays. Souvent servies  en bouillon, sous forme de soupe, mais parfois également sautées ou même en salades. Un régal! Voici un petit récapitulatif des différentes pâtes que j’ai eu la chance de déguster sur place.

Soba: il s’agit de nouilles de sarasin, mangées principalement dans le Nord du pays. Elles sont fines et cuites ‘al dente’, plongées dans un bouillon.

sobaUdon: préparées avec de la farine de blé, elles sont plus épaisses et fort appréciées dans la région d’Osaka. On peut les savourer chaudes, dans un bouillon à base de soja ou du curry, mais également froides, en salade ou glacées, sur un lit de glace. ramen

Ramen : originaires de Chine, les ramen sont constituées de farine et d’oeufs. Il en existe des tas de variétés différentes: chaque ville a pratiquement sa propre version de ramen. Elles se mangent dans un bouillon. Celles de Takayama, un brin croustillantes, cuisinées dans un bouillon de soja, et évidemment du boeuf de Hida, sont délicieuses ! Mais celles de Kyoto aussi, avec un bouillon épais de porc, longuement mijoté avec des os. Le miso est également un ingrédient de prédilection pour assaisonner les bouillons.

ramen2

Et sachez qu’aussi différentes soient-elles, toutes ces nouilles se mangent bruyamment, aspirées gaiement.