C’est mon ami Serge Dielens qui m’avait fait découvrir ce restaurant gastronomique tenu par un couple bien belge. Nathalie vient du Brabant Flamand (Alost), Laurent du Hainaut (Mons). Ils ont ouvert il y a près de 20 ans dans le Brabant Wallon, à la limite de la province de Namur, dans le petit village de Perwez (à deux pas de Chaumont-Gistoux).
frairieintérieurLe cadre fait la part belle au bois et aux couleurs sobres et chaleureuses. La salle est décorée avec goût. Pas de carte fixe mais un menu unique évoluant au fil des saisons et du marché. Nous nous laissons donc guider par la charmante hôtesse des lieux qui nous choisira les vins pour accompagner le menu.

Les mises en bouche offrent une belle finesse: une crème de maïs fumée savoureuse, des lentilles à l’anguille avec une fine acidité (idéal pour ouvrir l’appétit), des haricots verts au magret de canard et parmesan et des céréales au poulet et épices turques.
frairie5

Mais c’est la suite qui selon moi a réellement démontré le talent du chef. En entrée un sandwich au tourteau, céleri rave mariné et jus de crustacé. Le tourteau est un régal, le céleri apporte du croquant, et le jus est juste à tomber. Une très belle entrée!
frairieplat

Le plat continue sur la même lancée: pigeonneau royal sanguin d’Anjou, navets, petits pois, oignons jeunes, herbes du jardin avec un jus puissant et corsé. La cuisson (sur l’os) est parfaite…frairie6Les desserts aussi: gâteau savarin, chocolat, vanille et poire suivi de figues rôties (de Provence), sorbet à la violette… Très bel équilibre entre fruit, sucre et acidité.

frairieuneLa Frairie (qui signifie Fête au village) est un restaurant très abouti tant au niveau du service que de la cuisine. Difficile de s’imaginer que lorsqu’ils ont ouvert, le chef cuisinait avec des casseroles reçues à leur mariage. On comprend mieux quand on apprend que Laurent a fait ses armes dans les années ’80 et ’90 à la Maison du Cygne et au Comme Chez Soi. Sa cuisine est précise et s’axe autour du produit, sélectionné avec soin. Mais il ne faut pas sous-estimer le travail de son épouse, qui se ressent au niveau de l’accueil et de la décoration, avec une mention spéciale pour sa carte des vins qui propose de très belles bouteilles, tant classiques qu’originales à des prix vraiment raisonnables.frairie7Je n’ai qu’un seul regret, ne pas avoir goûté aux fromages (le chariot m’a vraiment donné envie). Mais ce n’est que partie remise :-)

La Frairie