Coleslaw

Le but de cette rubrique est de vous faire partager certains trésors (eh oui !!!) de la cuisine populaire américaine. Certaines réactions récentes de certains lecteurs à propos de la cuisson lente des spare ribs et du coca-cola m’ont amusé et attristé à la fois.

Une petite histoire zen explique qu’il est impossible de faire entrer une nouvelle connaissance dans une tête déjà pleine.  Il n’y a plus de place ; les préjugés prennent toute la place… c’est dommage ; laissez-moi donc répondre :

D’abord la cuisson lente. n’avez-vous donc jamais réalisé un plat mijoté ? Pensez-vous qu’un pot au feu, une carbonade ou un bœuf bourguignon se confectionnent en 10 ou 15 minutes ???

Au Sud des Etats-Unis, la recette des spare ribs se pratique généralement les jours de fête, au jardin, sur le grill où la viande mijote doucement pendant le plus clair de la journée, périodiquement arrosée de la dite sauce.  Au moment du service, la viande se détache  de l’os toute seule et fond littéralement en bouche. Un délice impossible à réaliser en cuisson rapide mais si vous n’avez pas le temps de surveiller le plat, il vous suffit de mettre tous les ingrédients dans une mijoteuse pendant 8 à 9 heures et la recette se fera toute seule ! Terminez avec 10 minutes à feu vif ou sous la salamandre pour caraméliser la viande.

Le coca-cola : personnellement je n’aime pas le goût et je n’en bois quasiment jamais ; mais 3,5 milliards d’êtres humains dont 500 millions d’Européens ne peuvent pas tous être des tarés irrécupérables ! Quant à cette recette précise, je l’ai testée avec et sans coca-cola ; elle est incontestablement meilleure avec le coca alors, pour une fois mettez vos préjugés de côté et tentez l’expérience… Vous n’en mourrez pas et Gaia n’en aura cure…

Venons-en à présent à la Cole Slaw, une recette qui fut connue chez nous surtout parce qu’elle figurait sur les menus des : « Kentucky Fried Chicken », de plus ou moins triste mémoire.  En fait, la recette fait partie du patrimoine germanique et également d’Outre-Quiévrain où elle est connue sous le nom de « Kool Sla ».  Mais la recette proposée ici est passée par le melting pot américain aux influences culinaires multiples.  Celle-ci est très savoureuse :

  • Temps de préparation : 20 min
  • Temps de cuisson : 0 min
  • Ready time : 20 min
  • Niveau de difficulté: facile

Ingrédients pour 6 portions

  • Une part de chou vert d’environ 500 g.
  • Environ 300 g. de chou rouge
  • 2 belles carottes de moyenne taille
  • 1 oignon et 1 échalote finement ciselés
  • 8 belles tranches de lard
  • 120 ml de vinaigre de cidre
  • 60 ml de vin blanc sec ou alors simplement d’eau si vous le souhaitez
  • 3 c. à s. de sucre brun  
  • 1 c. à s. de farine ou de maïzena.
  • 3 c. à s. de mayonnaise maison.

Instructions

Râpez bien les choux et les carottes ; réservez au frais.

Faites frire le lard à feu doux jusqu’à ce qu’il ait rendu toute sa graisse ; mettez les morceaux sur un papier absorbant, ensuite débitez en petits lardons.

Dans la graisse encore bien chaude faites revenir l’oignon et l’échalote émincés jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres.  Délayez avec le vinaigre et le vin ou l’eau. Ajoutez le sucre et la cuiller de farine ou maïzena et mélangez bien le tout en portant doucement à ébullition. Laissez reposer 15 minutes.

Dans un grand bol, mélangez les choux et les carottes, les lardons et versez le liquide encore tiède par-dessus.  Ajoutez la mayonnaise en finale.

Servez en guise de salade d’accompagnement avec grillades, hamburgers, etc. etc.

Bon appétit…