Ca y est! Les Jeux Olympiques ont commencé! L’occasion pour nous de vous présenter un cocktail (parce qu’on est optimiste et qu’on sait que le soleil va revenir très bientôt), symbole emblématique d’un pays du plus grand état de l’Amérique latine: la Caïpirinha!

Son nom signifie ‘La petite rustique’ car son origine est paysanne. L’alcool utilisé est une eau-de-vie à base de jus de canne à sucre: la cachaça d’origine paysanne également. Sans glace pilée (le congélateur n’existait pas), ce breuvage était utilisé à des fins médicinales. Il soignait, disait-on, la grippe des esclaves.

Personnellement j’adore la caïpirinha! Le citron vert lui donne une belle acidité et fraicheur, contrebalancée par une touche de sucre, c’est très équilibré! Mais attention, c’est tellement bon et frais, que c’en est traître! A consommer donc avec modération!

Voici les ingrédients :

  • 4 cl. de cachaça
  • 1 citron vert
  • 1 c. à s. de sucre fin
  • de la glace pilée

Instructions

Rincez le citron vert. Ôtez les extrémités. Coupez-le en 8 parts en enlevant le blanc. Insérez dans un verre en incorporant le sucre. Ecrasez avec un pilon afin que le jus du citron se mélange au sucre. Versez la cachaça et terminez avec la glace pilée. Mélangez à la cuillère.

Trucs et astuces (source Wikipédia) : La caïprinha se déguste avec 2 pailles de longueur différente. Si l’on veut boire moins d’alcool utiliser la grande (qui va au fond du verre et prend plus d’eau), ou, inversement, utiliser la petite pour boire plus l’alcool, qui sera en surface, car moins dense que l’eau.