Il n’y a pas que les Milanais qui peuvent cuisiner le jarret de veau avec leur osso buco. Nous aussi, les Belges, avec nos spécialités, nous pouvons faire des petites merveilles. Avec une bonne Leffe brune, un peu de sirop de Liège et emballé c’est pesé, on a un jarret de veau qui – certes – fait un peu penser aux carbonnades ou aux boulets de Liège (mais en plus liquide) , mais qui fond en bouche (attention à bien le cuire tout lentement, à feux très très doux) et qui est plein de saveurs…

  • Temps de préparation : 30 min
  • Temps de cuisson : 120 min
  • Ready time : 150 min
  • Niveau de difficulté: moyen

Ingrédients

  • 4 tranches épaisses de jarret de veau
  • 1 échalote
  • 1 litre de fond de volaille
  • 1 verre de Leffe Brune
  • 3 tranches de lard fumé
  • 3 gousses d’ail
  • 2 branches de romarin
  • 1 c. à s. de sirop de Liège
  • 1 ou 2 brins de ciboulette
  • huile d’olive
  • sel et poivre du moulin

Instructions

Salez et poivrez les tranches de jarrets, ensuite faites-les revenir dans de l’huile d’olive. Ajoutez à mi cuisson le lard et l’échalote émincée. Ensuite transférez, soit dans une cocotte ou dans une tajine. Déglacez avec un verre de Leffe. Ajoutez les gousses d’ail écrasé, le romarin. Versez le fond de volaille à niveau. Laissez cuire à feux très doux – j’insiste – pendant 2 heures. Pour vérifier si c’est bien cuit : appuyez avec le doigt, la viande doit être ultra tendre, prête à se détacher sans couteau. Ensuite ajoutez le sirop de Liège. Goûtez, assaisonnez, re-goûtez et rectifiez l’assaisonnement. Dressez avec un peu de ciboulette.

Jarret de veau au romarin, sirop de Liège et Leffe brune