Lundi passé, aux Flanders Expo (durant la grande bourse Horeca Expo), le Guide Michelin décernait les étoiles de son guide 2015. Parmi celles-ci, dix restaurants nouvellement consacrés dont deux qui possédaient un Bib Gourmand. Pour le compte rendu et la liste complète, je vous invite à lire l’article d’Anne-Sophie Leurquin.

Un grand absent – selon moi – néanmoins cette année: Damien Bouchéry, du restaurant éponyme. Ce chef français (breton) a évolué notamment à Paris et à Londres, avant de s’installer en Belgique. Après avoir travaillé à Ixelles, il reprend Le Pain et le Vin (fondé par Eric Boschman) et y installe son propre établissement. Un parcours impressionnant, qui vient d’être récompensé par le Gault & Millau, qui le sacre Jeune Chef de l’Année 2015. Et pourquoi donc rien du Michelin? Ou serait-ce la raison pour laquelle est il est ‘boudé’?

Quoi qu’il en soit, je me suis dit que c’était le moment de parler de lui car j’avais passé un moment enchanteur chez lui. En arrivant sur place, pourtant, j’ai eu quelques craintes. Le cadre est très épuré: des tons clairs, du bois, réhaussé par du mobilier aux styles retro (vintage) et Nordique. Le personnel est habillé aussi de manière très stylée. Bref une mise en scène qui peut flirter avec un côté branchouille-slash-arrogant. Et bien ce fut l’inverse: toute l’équipe est accueillante, ultra gentille, souriante et vraiment tout sauf guindée.

Quant à la cuisine, elle peut être qualifiée de fine, raffinée, inventive, fraiche et épurée. Les saveurs sont équilibrées et bien trempées. Pour ce faire, le chef prend des risques, des partis pris et fait preuve d’un réel engagement et d’un énorme travail. Il produit même ses propres fromages. Le seul petit bémol pour moi est peut-être le manque de générosité dans ses assiettes, mais à nouveau, cet ‘épurement’ coïncide totalement avec toute la ligne éditoriale du concept. Au niveau des vins, c’est Bénédicte, sa charmante compagne (qui tient l’établissement avec lui) qui soigne une sélection de vins bio et natures très bien maîtrisés.

Tout ça pour vous dire que j’y retournerais bien très prochainement…

Bouchéry, ouvert du lundi au samedi – le soir uniquement

Lire aussi :

Filip Claeys

Claude Giraud

Julien Hazard

Yves Guns