Dans mes comparatifs de technique et de cuisson d’agneau (épisode 1 & 2), je m’étais surtout concentrée sur les parties maigres de la bêbête (carré et noisette). L’épaule est fort différente, nettement plus grasse. Lorsqu’elle est confite en cuisson lente, elle fond littéralement en bouche et se détache elle-même de l’os. C’est succulent! Cette recette prend du temps mais n’est vraiment pas compliquée à réaliser. Le plus dur étant de trouver l’agneau de qualité. A Bruxelles, je vous conseille Jack O’Shea (qui vient d’ailleurs d’ouvrir une deuxième enseigne dans mon quartier: rue Sainte-Catherine, olé), la Moutonnerie, le Marché des Chefs et évidemment les bonnes boucheries halal. Il y en a évidemment d’autres, je suis loin d’être une encyclopédie en la matière. Si vous connaissez des bonnes boucheries, n’hésitez pas à les recommander en les commentant en bas de l’article.

  • Temps de préparation : 20 min
  • Temps de cuisson : 240 min
  • Ready time : 260 min
  • Niveau de difficulté: facile à moyen

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 épaule d’agneau non désossée (+ ou – 2kg)
  • 1 oignon
  • 10 gousses d’ail
  • 2 branches de romarin frais
  • 2 branches de thym frais
  • huile d’olive
  • 1 peu d’eau
  • sel et poivre du moulin

Instructions 

Si c’est nécessaire: dégraissez l’épaule en ôtant au couteau les extrémités blanches (et graisseuses donc). Vous pouvez également incisez ces parties en losanges (comme le côté ‘graisse’ du magret de canard). Salez et poivrez la pièce. Insérez-la dans un plat de cuisson pour four. Eparpillez de gousses d’ail en chemise (entières donc, avec la peau) et d’oignon grossièrement émincé. Déposez les aromates (thym et romarin). Arrosez généreusement d’huile d’olive. Enfournez durant 4 heures à 120°.

Si vous le désirez, vous pouvez déglacer les sucs et jus de cuisson avec un peu d’eau.

A lire aussi:

comparatif cuisson d’agneau, épisode 1

comparatif cuisson d’agneau, épisode 2

mille-feuille d’agneau à l’aubergine