Pour les fêtes, je voulais me lancer dans une recette un peu plus complexe que le simple gâteau au chocolat. M’est venue l’idée de l’entremets. Surtout depuis que j’ai jeté mon dévolu sur un nouveau moule Lekué. Ce moule est une révolution (selon moi) en matière de pâtisserie et surtout pour l’entremets: il est composé d’une base en céramique (qui a un fini porcelaine de couleur blanche, qui servira donc parfaitement de plat de présentation) et d’un ‘cercle ruban’ en silicone qui entoure le pat en le serrant suffisamment, qui se retire ultra facilement (voir les infos ici). Fini donc les embarras tels que beurrer et fariner son moule, le démoulage et aussi le ‘transvasage’ (exercice toujours périlleux) sur un plat de présentation…

Bref, il simplifie bien la donne pour une fille qui comme moi, aime plus manger la pâtisserie que la préparer. Le moule coûte assez cher, je ne l’aurais d’ailleurs pas acheté si je n’avais pas eu un bon d’achat chez Mmmmh. Je suis, après utilisation, très contente de mon choix. En plus du plaisir que d’acheter des produits avec un bon d’achat (c’était Noël avant l’heure), je sens que ce moule va me faire aimer davantage la pâtisserie.

Mais revenons-en à la préparation. Pour ce premier essai, je n’ai pas voulu me compliquer la vie. J’ai choisi des goûts que j’aime et surtout des préparations que je connais, qui ne sont pas trop compliquées. C’est vrai que ce n’est pas la saison de la framboise, mais comme expliqué, j’ai voulu assuré mes arrières, donc j’ai acheté un coulis déjà tout fait (et surgelé). La prochaine fois, j’irai plus loin, c’est promis!

Le verdict ? Cet entremet est très facile à faire, vraiment! Il nécessite néanmoins idéalement une nuit de repos au frigo. Moi j’ai fait l’impatiente et  cela se voit: les bords ne sont pas parfaits. Le craquant était craquant mais ne correspondait pas trop à mes attentes… Faudra que je réessaye. Mais je fais ma difficile: ce gâteau est vraiment délicieux et il en jette un max.

Mes convives se sont régalés! entremetchocolatframboiseune

  • Temps de préparation : 80 min + 3 heures de repos par couche + 1 nuit de repos
  • Temps de cuisson : 30 min
  • Ready time: plus de 24h
  • Niveau de difficulté: facile

Ingrédients 

  • 85 gr. de crêpes dentelles
  • 85 gr. de pâte à tartiner praliné
  • 225 gr. de chocolat noir (55% de cacao)
  • 100 gr. de chocolat amer (70% de cacao)
  • 500 ml de crème anglaise (idéalement faite maison – la base de la recette ici – mais on peut également utiliser une industrielle)
  • 500 ml de crème fraiche
  • 150 gr. de coulis de framboise
  • 3 feuilles de gélatine
  • 3 c. à s. de cassonade brune
  • poudre de cacao (pour la présentation)

Instructions pour la feuillantine (couche craquante du bas)

Faites fondre 85 gr de chocolat noir à feu doux. Coupez le feu. Incorporez la pâte à tartiner et mélangez de sorte à obtenir un mélange homogène. Concassez les crêpes. Incorporez et mélangez bien. Etalez dans votre moule (préalablement beurré et fariné si nécessaire). Vous devez avoir une couche régulière. Laissez reposer au frigo pendant 3 heures.

Instructions pour la mousse au chocolat noir

Faites fondre 100 gr. de chocolat amer avec 100 gr. de chocolat noir à feu doux. Laissez tiédir. Incorporez 250 ml de crème anglaise. Mélangez bien. Fouettez 200 ml de crème fraiche (bien froide) énergiquement. La crème doit être épaisse. Incorporez le mélange à la crème et mélangez toujours en fouettant (mais gentiment cette fois). Une fois le mélange homogène, goûtez. Si la mousse manque de sucre, ajoutez-en. Moi je la trouvais équilibrée sans mais je n’aime pas les mousses très sucrées. Versez la préparation dans le moule, sur la feuillantine. Etalez bien de sorte à obtenir une couche régulière. Laissez reposer au frigo pendant 3 heures.

Instructions pour le coulis de framboise. 

Faites tremper une feuille et demi de gélatine dans de l’eau. Chauffez le coulis à feu doux. Incorporez la gélatine. Mélangez bien jusqu’à dissolution de celle-ci. Laissez tiédir. Versez le coulis dans le moule, sur la mousse au chocolat noir. Etalez minutieusement de sorte à obtenir une couche régulière. Laissez reposer au frigo pendant 3 heures.

Instructions pour la mousse au chocolat au lait

Faites fondre les 50 gr. de chocolat noir restant à feu doux. Faites tremper la feuille et demi restante de gélatine. Versez le reste de crème anglaise (250 ml) avec les 3 cuillères à soupe de cassonade brune et mélangez de sorte à obtenir un liquide homogène. Incorporez la gélatine et mélangez jusqu’à dissolution de celle-ci. Laissez tiédir. Fouettez 250 ml de crème fraiche (bien froide) énergiquement. La crème doit être épaisse. Incorporez le mélange à la crème et mélangez toujours en fouettant (mais gentiment cette fois). Une fois le mélange homogène, versez la préparation dans le moule, sur le coulis. Etalez bien de sorte à obtenir une couche régulière. Laissez reposer au frigo jusqu’au lendemain.

Avant de servir, saupoudrez de cacao amer et démoulez avec précaution.

entremetsframboisechocolat

 

Vous aimerez peut-être aussi :

Mousse au chocolat express

Mousse au chocolat au gingembre et à la citronnelle

Atelier truffe chez Godiva

La crème au chocolat noir par Pierre Marcolini