Mangez des mets préparés par un chef étoilé (ici doublement même – Pascal Devalkeneer du Chalet de la Forêt**) assis sur une table hissée à l’aide d’une grue à 45 mètres de hauteur: voilà le concept de Dinner in the Sky, de retour à Bruxelles durant 4 semaines. Cette année, ses quartiers sont pris au Mont des Arts. Ayant déjà été l’année passée pour une dégustation d’une trentaine de minutes, je ne me suis pas fait priée pour la version ‘longue’: le repas entier! :-) Surtout quand on est invités par les Fromages de Suisse (que j’adore!!!) et que le menu a été adapté pour l’occasion.

dinner4Arrivée à midi pile, je suis accueillie royalement avec une coupe de Champagne et un plateau de fromages. Youpie, il y  a de l’Appenzeller! Ce fromage reste un de mes préférés : son goût est corsé et vraiment particulier dû au fait qu’il soit brossé avec une saumure appelée ‘Sulz’, composée de vin blanc et diverses aromates).

dinnersky2Ensuite direction la structure/nacelle composée d’une grande table rondes, de sièges style formule 1 et une mini cuisine centrale. La montée terminée: la structure a l’air stable, on ne boue pas (ou qu’un peu) et le fait d’avoir une grande table et des gens en face est vraiment rassurant. Les sièges sont pivotants, on peut donc même se tourner et admirer la vue sur la capitale.  C’est assez bluffant.

Il est temps d’attaquer les amuse-bouches au gruyère qui sont puissantes et corsées, croustillantes et fondantes. Rien à dire: j’adore!

 

dinner3bis En entrée: croustillant de ris de veau et homard bleu d’Irlande aux Morilles, salade d’asperges vertes et blanches, servi avec un croustillant au sésame. Délicat et délicieux !!! On dirait qu’il y a également une écume de homard.

dinner5

Pour le plat: queue de boeuf en cuisson lente et foie gras poelé. Je suis scotchée par le fondant de la queue de boeuf : il va vraiment falloir que j’essaye ! Le jus était aussi sublime. Néanmoins, l’harmonie des saveurs manquait peut-être un peu de fraicheur à mon goût.

dinner6Ensuite place à l’assiette de fromages: Vacherin fribourgeois (un de mes préférés également!), Etivaz, Sbrinz… Avec un bon pain et du bon beurre: que demander de plus?

dinner7Peut-être une pêche blanche rôtie et du fromage blanc à la verveine en dessert? En effet!

dinner8Il est déjà temps de redescendre sur terre (pour prendre le café accompagné de mignardises par Pierre Marcolini)… près de 2 heures se sont écoulées à une vitesse vévéprime. Time flies when you’re having fun! C’est vraiment le cas de le dire. Ce fut une très belle expérience…

Merci à Audrey de Sparkies et aux Fromages de Suisse!