Lors de mon dernier voyage de presse en Alsace (dont je vous ferai très prochainement un compte rendu), j’ai rencontré Patrick. Difficile de ne pas remarquer ce personnage haut en couleur et passionné de vins d’Italie et d’Alsace. Une vraie encyclopédie et je n’exagère pas. Il fait office de guide touristique mais aussi de spécialiste de pratiquement tous les vins alsaciens, de leurs vignobles, cépages, parcelles et vignerons. D’ailleurs, il les connait tous personnellement.

Vous voyez, une encyclopédie quoi… Très utile à avoir sous la main quand on voyage en Alsace ;-) Mais Patrick est aussi un bon vivant, qui partage son savoir, suscite la discussion, lance les débats, bref: un passionné qui aime passionner les gens. Je vous conseille d’ailleurs vivement son blog. Lorsqu’il m’a parlé du jumelage entre blogs cuisine et vins, j’ai directement sauté sur l’occasion. Le début d’une belle aventure et l’occasion pour moi d’apprendre sur l’accord mets vins :) !

Voici donc le premier défi que je lance à Patrick. Il sait déjà que je préfère le vin blanc au rouge… je lui serai dès lors grée de me trouver une bouteille de vin blanc donc, pour accompagner ma recette. En voiture Simone!

Mijoté de poulet aux saveurs thaï

Avec cette recette, on est un peu dans l’esprit tajine, en ajoutant tout ce que j’aime dans la cuisine thai : gingembre, galanga, citronnelle, piment, sauce poisson… Etrangement, accompagné de semoule, ça le fait complètement. Mais on pourrait imaginer aussi des pommes de terre, cuite dans le bouillon ou simplement du riz. J’ai gardé le principe de cuisson à la casserole pression, mais on peut utiliser un tajine ou même une cocotte. Comme il me restait beaucoup beaucoup de jus, j’ai conservé la moitié (que j’ai surgelée, je l’utiliserai pour concocter un risotto de dieu bientôt), et j’ai fait réduire de moitié le reste, sur les conseils de mon amie Anca. Et vous le verrez, comme tous les plats mijotés, le lendemain, c’est encore meilleur!

  • Temps de préparation : 20 min
  • Temps de cuisson : 180 min
  • Ready time : 200 min
  • Niveau de difficulté: facile

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1,2 kg de viande de poulet (pilons et hauts de cuisses par exemple)
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 1/2 citron confit
  • eau
  • 1,5 à 2 litres de fond de volaille (eau avec cube de bouillon de poulet à défaut)
  • 5 cm de gingembre frais râpé ou émincé
  • 6 tiges de citronnelle
  • 3 c. à s. de sauce de poisson
  • piment (selon le goût)
  • 1 c. à c. de sucre de palme (ou cassonnade beige à défaut)
  • le jus d’un citron vert
  • sel et poivre du moulin (ou piment si désiré)
  • pâte de piment thaï (facultatif, selon le goût)
  • huile d’olive
  • quelques feuilles de coriandre
  • oignons jeunes émincés
  • feuilles de kefir émincé
  • 250 gr. de tomates cerises
  • 250 gr. de champignons
  • quelques gouttes d’huile de sésame

Instructions

Salez et poivrez le poulet. Colorez-le dans une cocotte avec un filet d’huile d’olive. Réservez à part. Coupez grossièrement les oignons et dorez-les dans la même cocotte. Versez les gouttes d’huile de sésame. Versez le fond de poulet et mettez de l’eau à niveau. Incorporez le gingembre, le demi citron confit (émincé au préalable), les tomates cerises (coupées en 2), les champignons et le piment (facultatif) et pâte de piment thaï (facultatif, selon le goût) et le poulet. Emincez la citronnelle et ajoutez-la. Laissez cuire 2 bonnes heures à feu vif. Ensuite, si vous le désirez, vous pouvez garder du jus de cuisson pour une base de sauce (ou un risotto par exemple) ou faire réduire toute la sauce jusqu’à consistance sirupeuse. Versez le jus de citron, la sauce de poisson et le sucre de palme. Goûtez et si nécessaire, rectifiez l’assaisonnement en gardant en tête que le côté salé vient de la sauce de poisson. Dressez en parsemant d’oignons jeunes, feuilles de coriandre et kefir émincés.