Nouvel essai avec mon thermoplongeur et je suis toujours autant convaincue. Quel plaisir! Outre une précision (et donc normalement une réussite) ultime, cette technique vous permet de vaquer à d’autres occupations ou de vous concentrer davantage sur vos accompagnements. Cerise sur le gâteau: comme aucun liquide ne s’échappe du sachet sous-vide, le poisson reste juteux, fondant et moelleux… Et ce fut le cas ici avec le cabillaud plongé pendant 20 minutes dans un bain à 52°. Je l’ai accompagné par un stoemp aux poireaux et safran légèrement safrané, ainsi qu’un beurre blanc (réhaussé par un peu de parmesan) et des crevettes grises. Un plat idéal pour vos fêtes!
Petite astuce: veillez à bien chauffer vos assiettes, sinon le poisson refroidira trop vite.