Ce n’est plus un secret pour personne: je suis une inconditionnelle des curry! Rouge, vert, brun, jaune… Ici, j’ai tenté le Massaman. D’origine du sud de la Thaïlande, ce curry est très doux et donc plaira aux papilles les plus sensibles et les plus réticentes au piquant. En plus, un des grands avantages de préparer la pâte soi-même, c’est qu’on peut l’épicer comme on veut. Tout comme avec la pâte de curry vert, une fois qu’elle est prête, vous l’ajoutez dans une cocotte (avec des oignons préalablement dorés à l’huile) et vous versez du lait de coco, un peu de sucre, de noc nuam et un bâton de cannelle. Un petit détail qui fera la différence: incorporer du bouillon en rapport avec la viande que vous mettrez dans le plat. Dans mon cas: du bouillon de volaille. Cela corse le goût. Cacahuètes écrasées et coriandre ciselée sont à utiliser en garniture, sur l’assiette. Un régal!

  • Temps de préparation : 10 min
  • Temps de cuisson : 20 min
  • Ready time: 30 min

Ingrédients

  • 1 échalote
  • 1 (ou 2) gousse d’ail
  • 3 gousses de cardamone
  • quelques racines de coriandre
  • 3 à 4 cm de galanga frais (ou gingembre)
  • 1 c. à c. de cumin en poudre
  • 1/2 c. à c. de cannelle en poudre
  • 1/2 c. à c. de clou de girofle en poudre
  • 1/2  c. à c. de coriandre en poudre
  • 1 c. à c. de jus de tamarin
  • 1 . à c. de pâte de crevette
  • jus de citron vert
  • 1 demi piment rouge (ou plus ou moins selon votre goût)
  • 1  c. à s. d’huile d’arachide

Instructions

Coupez tous les ingrédients en petits morceaux. Ecrasez au pilon et terminez au blender jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Facile :-)