A défaut d’aller chez Champigros ou autre épicerie fine, trouver des tomates qui ont du goût relève souvent de l’impossible. Ahhh les tomates gorgées de soleil, sucrées… Ahhh, les coeurs de boeuf, les noires de crimée… c’est un pur bonheur, mais c’est malheureusement très rare, dans nos contrées.

Que faire? Les confire, pardi ! Deux heures (idéalement 3) dans un four 90°, et vos tomates seront, certes, moins juteuses, mais pourront rivaliser avec des tomates cerises, ou même prunes!

Petit plus, parsemez d’une pointe d’ail ou de pesto maison :-)