Cela faisait des semaines, voire des mois que ma meilleure amie me réclamait un carrot cake. Moi, j’avoue, c’est pas trop mon truc. Dans tout dessert qui se respecte, il faut du chocolat noir, amer. J’exagère mais à peine. Mais la ténacité de Sophie eut raison de moi. En faisant des recherches sur le net, j’ai trouvé des dizaines de recettes différentes. J’ai finalement mixé rassemblé et mixé plusieurs d’entre-elles, en me basant sur ce qu’il restait dans mes placards. J’ai ajouté également en règle général un peu plus de carottes. Car autant avoir un sentiment de bonne conscience le plus grand possible lorsqu’on le mange! Je fus par contre agréablement surprise du résultat. Mon amoureux aussi qui m’annonçait de but en blanc en faisant la moue « rien que le nom, ça donne pas envie » a terminé les restes avec un grand sourire. « Finalement c’est super bon » m’a-t-il confié. Je dois admettre que j’ai pensé la même chose.

  • Temps de préparation : 20 min
  • Temps de cuisson : 30 min
  • Ready time: 50 min
  • Niveau de difficulté: facile

Ingrédients 

  • 2 oeufs (gros calibre)
  • 200 gr. de carottes (préalablement râpées)
  • 125 gr. de farine
  • 50 gr. de cassonade claire
  • 50 gr. de cassonade brune
  • 65 gr. d’huile de tournesol
  • 60 gr. de noix de pécan concassées
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 c. à c. de cannelle moulue
  • 1 c. à c. de gingembre moulu
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1 pincée de clou de girofle moulu
  • 150 gr. de fromage frais (cream cheese)
  • sucre impalpable

Instructions

Blanchissez les oeufs avec les sucres jusqu’à obtention d’un mélange mousseux et aéré. Incorporez la farine tamisée, la levure et les épices (cannelle, gingembre, muscade, clou de girofle). Mélangez bien. Ajoutez l’huile. Mélangez. Ajoutez les carottes râpées et les noix. Mélangez délicatement. Enfournez une demi-heure à 180° (attention, tout dépend de votre moule et de votre four, moi j’ai opté pour un moule à gâteau rond et relativement plat).

Préparez le glaçage au fromage frais: mélangez le fromage frais en ajoutant petit à petit un peu de sucre impalpable. Lorsqu’il vous parait sucré à souhait, c’est prêt.

Comme j’ai utilisé un moule à gâteau plat, j’ai découpé des carrés à l’emporte-pièce, et j’ai tartiné la moitié de mon glaçage au fromage frais. J’ai superposé les morceaux tartinés de glaçage avec les morceaux ‘vierges’. Si vous utilisez un moule plus haut, tartinez uniquement la face supérieure du cake. Je n’ai pas mis de beurre non plus dans le glaçage car j’aime moins le goût. Sans beurre, le glaçage est davantage absorbé par le cake, n’hésitez donc pas à mettre la dose ou à le mettre un peu avant le service.

Lire aussi :

Gâteau au chocolat sans farine

Crêpes sans gluten