Tout d’abord, j’aimerais remercier la gentillesse et la bonté de mon beau-père, qui est une de mes plus grandes influences au niveau de la cuisine (et du vin). C’est lui qui m’a offert LA mandoline de « De Buyer », une des Rolls Royce du genre, une bête de compétition mais surtout, instrument vital (le mot est faible) pour un carpaccio. A la base, je voulais utiliser des betteraves crues, que je comptais cuire en croute de sel. Petit malentendu avec mon amoureux (si parfait soit-il, ça arrive des fois) et je me suis contentée de cuites. Le résultat est déjà bien sympa. Mon amie Simone m’a conseillé de garder la même recette en ajoutant du gingembre. ‘Le gingembre et la betterave, cela doit être une alliance qui fonctionne’ m’a-t-elle dit. Elle avait entièrement raison. J’ai testé et approuvé ! Voilà donc une recette tape à l’oeil (heinnnnn, que la photo est jolieeeee), et qui coûte pratiquement rien! A vos cahiers :-). Ps: Pour les frustrés de la betterave crue: c’est promis, je publierai un article sur la cuisson en croute de sel très bientôt!

  • Temps de préparation : 20 min
  • Temps de cuisson : 50 min
  • Ready time : 70 min
  • Niveau de difficulté: facile

Ingrédients

    • Quelques betteraves cuites
    • 4 c. à s. d’huile de colza
    • oignons jeunes
    • 1 c. à s. de vinaigre à la mangue
    • coriandre émincée
    • piment (selon le goût)
    • 1 c. à c. de sweet chili sauce
    • fleur de sel
    • gingembre frais râpé (selon le goût)
    • sel et poivre du moulin

Instructions

Coupez de fines tranches de betterave à la mandoline. Préparez une vinaigrette en mélangeant 4 cuillères à soupe d’huile de colza, 1 cuillère à soupe de vinaigre à la mangue, 1 cuillère de sweet chili sauce. Ajoutez un peu de gingembre frais râpé. Epicez (piment, sel, poivre). Goûtez et rectifiez l’assaisonnement. Etalez la betterave dans une assiette, badigeonnez de vinaigrette et parsemez de coriandre émincée, oignons jeunes et fleur de sel.

Carpaccio de betterave rouge