Tomme Vaudoise

Dans le cadre des fromages suisses, j’ai été invitée à un déjeuner de presse, agrémenté d’une dégustation. Pour présenter la richesse et la large variété de ces fromages, un programme très alléchant : alliance de 3 thés, de 3 fromages et de 3 vins présentés par Fabienne Effertz, Maître-Fromager et Véronique Toefaert, antiquaire en vins anciens.

Commençons par l’alliance thé fromage, qui m’a le plus impressionnée. Je n’avais pas idée que ces éléments puissent à ce point se compléter, se marier, se mettre en valeur… Peut-être même plus encore que le vin. Cela peut paraître difficile à croire pour certains (moi la première) mais lorsque le thé est bien choisi, c’est tout simplement divin. Merci Fabienne!

Première dégustation : Tomme Vaudoise accompagnée d’un thé blanc chinois âgé de 12 ans. La douceur du fromage offre un contraste très intéressant avec les tanins du thé ancien. Ensuite, Appenzeller, un fromage des montagnes, plongé dans un bain de sel et ensuite lavé au Sulz (vin blanc, herbes et épices) et thé jeune rouge. Il faut manger et boire le thé en même temps. Je suis sceptique tant le fromage a l’air corsé. C’est une réussite totale. Les deux se marient parfaitement. Pour terminer, un Gruyère jeune avec thé Long Jing. Ici aussi, les notes florales du fromage ressortent avec la puissance du thé.

Même si je reste épatée par cette première dégustation, je ne vais pas bouder mon plaisir: s’en est suivi une succession de très belles assiettes, avec des cuvées exceptionnelles: un mille-feuille de betteraves à la Tomme Vaudoise, Effeuillées de Sbrinz aux poires, Vacherin fribourgeois… accompagnés d’anciens Vouvray moelleux et demi-secs (1976 et 1921), un Rivesaltes de 1930… Des fromages forts donc, qui seront ici ‘adoucis’ par le côté ‘sucré’ des vins.

En bref, je me suis régalée et j’ai aussi fait une belle découverte. Moi qui adore le fromage mais qui ne connais surtout que les Français et les Belges, j’ai été conquise. Les fromages suisses offrent du caractère et une belle puissance aromatique. Mes deux coups de coeur: l’Appenzeller et le Vacherin fribourgeois.