Après avoir énormément apprécié les vins du Jurançon, je suis partie à la découverte de Monein, charmante ville située dans les Pyrénées Atlantiques, à l’ouest de Pau. L’un de ses principaux attraits (outre les deux producteurs de vin cités dans mon article précédent, à savoir les Domaines Uroulat et Cauhapé) est certainement son église.

L’Eglise Saint-Girons est la plus grande église gothique du Béarn, avec des dimensions remarquables (31 mètres de hauteur). Elle ne fut jamais détruite et a eu la particularité dans le passé de partager différents cultes. Elle fut en effet protestante et catholique. Quel bel exemple! Dommage que ce soit si difficilement imaginable à l’heure actuelle. Mais c’est pour sa double charpente, très imposante, réalise en coeur de chênes avec une forme de coque de navire inversée, qui mérite le détour. Ce serait plus que probablement les cagots, un groupe d’habitants réputés comme étant d’excellents charpentiers mais totalement exclus de la société, qui l’auraient bâtie. Un travail époustouflant… mis aujourd’hui en valeur grâce à un spectacle son et lumière. Vraiment impressionnant.

Je vous disais précédemment que la région de Béarn offrait des produits de qualité. Le Fromage de brebis ‘Ossau-Iraty‘ en est un bel exemple. A Monein, Françoise et Alain Perret sont deux producteurs artisanaux de premier choix. Leurs brebis passent 4 mois par an dans la vallée d’Esse et reviennent ensuite à Monein pour l’automne. Ils proposent deux affinages différents: le premier de 6 mois (pour un fromage doux), le deuxième d’un an (pour un fromage au goût corsé et piquant, mon préféré).

greuilSi vous aimez le fromage, je vous conseille aussi de goûter le Greuil, une autre spécialité locale. Il s’agit d’un fromage frais (un peu comme un caillé ou de la ricotta) obtenu à partir du petit lait provenant généralement de la préparation du fromage de brebis.

Quelques informations et adresses utiles si vous pensez à visiter la région…

Le deuxième dimanche de décembre, les vignerons organisent une journée portes ouvertes dans les chais des domaines. Tout un chacun est convié pour découvrir le vin mais aussi découvrir par exemple des oeuvres d’art d’artistes, invités également à exposer pour l’occasion. L’ambiance y est très conviviale.

L’Office de tourisme de Monein propose une formule ‘Echappée Belle‘ très attrayante, comprenant logement, balade oenotouristique et visite culturelle.

Pour loger :

Maison d’Hôte Marimpoey

Marie-Claude est une hôte charmante! Elle a vraiment été aux petits soins et a pris du temps pour me faire découvrir sa région. La superbe maison et son domaine épousent une vue imprenable sur les coteaux et les montagnes. Le calme règne. On se croirait hors du temps. La maison est aussi prévue pour accueillir des personnes à mobilité réduite.

Bastide Estratte

Cette magnifique demeure, totalement rénovée avec goût, est tenue par une Belge! La maison peut héberger jusque 6 personnes (3 chambres double) et propose des formules clés sur porte pour des réceptions privées et même des mariages (jusque 70 personnes). Le cadre est idyllique.

Pour manger :

L’Auberge des Roses

aubergerosesLe chef de ce restaurant a gagné le titre de maître restaurateur cette année. Pour ce faire, l’établissement doit répondre à un cahier de charge très précis et exigeant. Et cela se remarque à la dégustation du repas. Les produits servis sont de grande qualité : un jambon espagnol très parfumé, de la lotte bien fraiche avec une cuisson juste. Généreux et gourmand!

Sachez aussi que Lacommande, petite bourgade à 10 minutes en voiture de Monein, abrite La Maison des Vins du Jurançon. Chaque jeudi soir de juillet, un apéritif est organisé avec des vignerons, qui vendent leur vin au verre ou à la bouteille. S’en suit diverses festivités, telles que des concerts.

 A lire aussi : 

Les Vins du Jurançon